Aujourd'hui les nouvelles ne sont pas bonnes pour la tête de nos marmailles. images
Nous ne savons pas quel sentiments nous habite le plus : déception, colère, indignation?

Ce matin un appel à été passé au directeur des Affaires scolaires, ainsi que vendredi dernier, par 2 des représentants.
Et voilà ce qu'il a été dit :

-Toujours pas de calendrier des travaux du préau (comme il nous avait été promis à la rentrée!)
-Pas non plus de solution provisoire d'ombrage pour la tête de nos marmailles!! (comme il nous l'avait été également promis)

Se moque t'on de nous?
Les solutions d'ombrière coûte trop chères nous a t'on dit. N 'y a t'il pas des budgets de la région pour les écoles?
La commune ne s'est elle pas vantée de mettre les moyens neccessaire pour les écoles??  
Quels sont les projets proposé à la régions? (on nous a repondu de proposer nous même le projet!)

Les ombrières: "ce n'est pas aux normes", soit disant! Il suffit d'en mettre aux normes! Bien sur que ça existe!! Certaines écoles et lieux publiques en ont. 
L'école est elle aux normes? Un préau ne rentre t il pas en compte des normes de santé?
L'argument:" trop  chers" doit il nous contenter? Devons nous attendre une insolation trop forte et fatale?

Avec ce qu'on paye d'impots dans cette commune, ne sommes nous pas en droit de demander la sécurité de nos enfants à l'école?!! Et non il ne s'agit pas là de politique! mais de droits! Nous sommes citoyens et sans se prononcer politiquement la commune a des comptes à rendre! Il faut que se soit dit!
Voici les questions et les reflexions que nous entendons et que nous avons.
images soleil                                  
Certains parents nous suggèrent d'agir plus fortement.
Bien sur nous sommes depuis longtemps conscients qu'ici c'est la seule chose a faire! Mais malgré tout , nous avons tenu a respecter un certain protocole. Car avant de crier ou de manifester, il faut prendre contact, exposer et demander.
Nous avons tenu a faire les choses en bonne et dûe forme, ne pas être en tort, et nous avons eu de belles promesses. Non tenues!
Promesses, d'ailleurs que nous avons eu lors de la dernière rencontre à l'école entre Affaires scolaires et Responsables de parents d'élèves, avant les vacances. Nous leur avons demandé un compte rendu de la séance, qui ne nous ai jamais parvenu!
Nous avons l'impression d'être pris pour des pions. 

Une des représentantes a evoqué, au téléphone avec les affaires scolaires, le fait que certains parents voulaient ,excédés de voir leurs enfants en plein soleil, leur mettre de l'ombrage par des bâches ou des parasols (ce que nous, représentants, ne soutenons pas, pour les risques encourus) ,ainsi pour tenir informé de l'importance et pour éviter ce genre de mesure inadaptée elle s'est entendue être menacée personnellement si quelconque action avait lieu, sous pretexte d'être l'interlocutrice!
Pour rappel les representants, représentent les parents et ne sont pas responsables de leurs actes!!

que devons nous faire? que pouvons nous faire?

Une pétition est lancée afin que la mairie réalise vraiment que cette demande, n'est pas celle de quelques représentants de parents n'ayant rien d'autres a faire! Mais de la grande majorité des parents inquiets de leurs enfants qui se plaignent de maux de tête, de saignement de nez, d'eblouissement excessif et de coups de soleil.
Alors n'hesitez pas a vous arrêtez 2 minutes à l'école pour signer et montrer votre participation.
Même si vous avez élus un groupe de parents qui vous représentent.
solidarite
Jeudi 9 février , les représentants qui se réunissent pour faire le point, proposent à TOUS LES PARENTS DE SE JOINDRE A NOUS pour s'informer et poser des questions. Bien sur dans la joie et la bonne humeur,car nous agissons ensemble pour nos enfants.
Les responsables de la commune ne sont pas conviés.
Nous les attendons à chaque conseils d'école, et ne les voyons pas. Nous les attendons au prochain conseil d'école, mais jeudi, il ne sert a rien de venir "d'esamorcer la bombe"  la réunion concerne les parents qui s'inquietent de leurs enfants uniquement, et ceux qui travaillent dans l'etablissement.

Certains parents ont décidé d'appeller la radio pour être entendus.

Certaines presses suivent également l'affaire.

(un article sur l'insolation est publié plus bas)