Aujourd'hui
le directeur des affaires sanitaire et hygiene de l'education nationale, ainsi que son assistante et l'inspectrice sont venus a l'école.
 Le sujet les préoccupent. Ils ne sont pas convaincus des pots d'arbres, et solicitent aussi des chapiteaux pour la solution d'urgence.

Nous ne comprenons pas l'excuse des chapiteaux, trop chers? et une 15 aine d'arbres suffissament grands coûtent combien? pas assez securitaires? pourquoi pourtant ce sont ces structures qui sont installées sur le marché de st louis la veille au soir, et sur les salons, les meetings et autres reunions publiques?  Les pots de tailles suffissantes pour les arbres d'une hauteur suffissante ne sont il pas dangeureux, par leur taille? ne sont ils pas trop gros pour que les enfants puissent se mettre à l'ombre? et surtout existe il des arbres en pot de cette taille?!
Certaines entreprises de chapiteaux nous ont contactées pour nous assurer que leurs produits resistaient aux vents, et étaient destinés a l'usage publique!! Il étaient même prêt a casser les prix pour proteger les enfants!
Suite à ce que disent des parents, suite à ce qui semble n'être que des promesses une fois de plus, suite au questions quant aux arbres, leurs emplacements, leurs prises au sol, leurs livraisons et nombreuses autres questions... de nombreux parents pensent qu'un autre mouvement doit être fait avant les vacances...malheureusement... 
Mardi 28 février, nous devons reflechir ensemble avant de prendre des decisions. Le carnaval de l'école aura finalement lieu le vendredi 2 février avant les vacances.
Mais nous devons tout de même nous reunir mardi soir et tenter de prendre une decision efficace.
Et de soulever ces points : devons nous encore bloquer l'école? devons nous aller en mairie?ou  à la prefecture? comment faire pour enfin rencontrer des responsables qui prennent au sérieux la santé de nos marmailles!
Tant d'abérations quant à ce qui se passe... Nous devons être ensemble, plus nombreux sur la prochaine étape.
Nous devons être solidaires pour protèger nos enfants mais ne pas oublier que nous devons rester calmes, ne pas baisser les bras tout en  gardant la bonne humeur. Nous restons les exemples de nos enfants, reflechissons au mieux, agissons sans avoir quoi que se soit a nous reprocher.
Peut être que d'ici là, la mairie nous donnera d'autres infos....

Merci d'être devant l'école mardi prochain à 16h.
ensemble
Ces reflexions et cette demande de reunion n'est pas une demande de représentants de parents d'élèves mais de plusieurs parents d'élèves qui appellent à plus de solidarité dans l'action et plus seulement dans les signatures.
Dans une entente cordiale. Toujours.

images ben