Compte rendu
RDV  du 9 novembre avec les affaires scolaires



Les noms des representants de la mairie ne sont pas mentionnés comme ils nous l'ont demandé.

Présents à la table : Mr ....., adjoint au maire aux affaires scolaires
                              Mr ....., directeur du service affaires scolaires
                              Mme E.Nollet,  présidente de l’APEEAL (et représentante) 
                              Mr L.Baret,  trésorier de l’APEEAL ( et représentant)
Le vice-président et la secrétaire de l’APEEAL,(egalement représentants)  sont excusés pour raison professionnelle.


Après 15 minutes de retard, la réunion débute.

Nous commençons par aborder les travaux du préau pour être sûr de les évoquer  avec le temps imparti.

Voici point par point : le rapport de ce qui a été énuméré.

1. TRAVAUX DU PREAU :
     1.1 *Nous évoquons la mauvaise communication concernant le projet préau.
Il semblerait que ce soit difficile de nous tenir informé de manière régulière, avec tous les services impliqués (service affaires scolaires, service urbanisme, service technique général des travaux). Chaque service y allant de son rythme le projet avance, certes, mais pas plus de précisions sur les dates butoirs sur lesquelles nous pourrions nous appuyer pour constater que ça avance…
Bref…
     Nous demandons de nouveau à être informé plus régulièrement des travaux du préau et de rénovation, comme cela nous l’a été promis au dernier RDV et au conseil d’école de juin 2012.

     1.2 *Le principal objet de cette réunion étant le début des travaux du préau, promis avant la fin de l’été !...Nous n’avons rien de tangible pour annoncer à nos adhérents !!!(C’est presque frustrant !)
Les travaux auraient dû commencer en octobre et finir mi-novembre (nous sommes mi-novembre et cela n’a pas commencé !) selon l’architecte.
      Puis le retard évoqué, devait repousser le début des travaux à novembre et nous ne savons toujours pas quand ils vont commencer ! 
      Nous demandons un préau livré  à la rentrée de janvier, avant la fin de l’été !!!  Sinon les parents risquent de monter au créneau. Nous sommes conscients que ces travaux doivent commencer rapidement car en décembre les entreprises sont en vacances.
      L’architecte, hors département cette semaine, fera le point avec eux la semaine prochaine. A cette demande aucun de nos interlocuteurs ne rajoutent quoique ce soit. Ils semblent presque impuissants face aux propres manque d’efficacité de leurs services…

     1.3 * Nous évoquons aussi la peur du manque de luminosité des classes d’en bas suite au projet proposé. Classes déjà assez sombres.
       Nous évoquons ensemble de ne pas garder les brises soleil sur la partie de jonction bâtiment préau,  hors passage central, si cela est possible. A moins bien sûr que la présence de ces parties soit techniquement justifiée.
Bien sûr cela est du ressort de l’architecte dont nous attendrons la réponse. Si toutefois ils veulent bien nous la communiquer !

Cette solution, pour faire passer plus de lumière permettrait de ne pas modifier les plans, donc le permis de construire (déjà déposé) et par conséquent de ne pas changer le calendrier (lequel ???).

Nous attendons donc une réponse de ce projet,  et surtout un début des travaux rapidement !


2. TRAVAUX RENOVATION :
     2.1 *Nous évoquons, bien entendu,  les travaux de rénovation prévu pour l’année 2012 – 2013 dont nous avons fournis la liste de nos demandes l’an dernier.
Nous attendons là aussi, une communication concernant la liste de ces travaux et le calendrier de leurs mises en place.
      La première réponse étant que l’année 2012- 2013 c’est aussi 2013 année civile…        (facile) 
      La priorité de rénovation, et ce dans toutes les écoles, consiste à refaire l’étanchéité.
 Mais là encore, pas de dates…
Nous reparlons des autres attentes, grillage en haut des murs moellons de l’école, rambardes très dangereuses aux escaliers du hall (échelle), peintures abimées et moisissures (asthmes, allergie, ….) et nous avons ressorti la liste des demandes de l’an dernier…
Acquiescement … attendons des nouvelles de l’échéancier de ces travaux….


3. SURVEILLANCE ET SECURITE
     * Nous abordons le point de formation aux premiers secours aux agents de service de l’école.
Le directeur des AS nous confirme qu’une session de remise niveau d’aide aux premiers secours  est en cours ; et les services de la municipalité préparent une session de formation (via le CNFPT). A condition que les agents volontaires s’y soient inscrits.
     Nous mentionnons le fait que pour ces formations les agents doivent prendre  sur leurs horaires de travail, se déplacer et s’organiser ce qui n’est pas toujours évident. Nous demandons si nous pouvions  proposer  à la mairie une convention avec le lycée des métiers Roches Maigres où du personnel enseignant est habilité à dispenser cette formation. L'élu est intéressé par la démarche et le directeur des AS n’y voit aucun inconvénient. Affaire à suivre !


4. CANTINE
     4.1 *Nous évoquons notre désire de « pointer » les enfants qui vont à la cantine afin de s’assurer que tout le monde mange. Bien que, la surveillance soit correctement faite auprès de nos enfants, nous ne somme s pas à l’abri de quelques repas loupés ou refusés.  L’élu semble d’accord. Et dit qu’il faudrait se pencher sur ce type de contrôle, voir comment cela pourrait être fait. 

     4.2 *Nous demandons à assister aux commissions des menus.
La réponse étant que : - il y’a 1 commission  par trimestre, - les infirmières scolaires, directeurs et certains autres agents y sont conviés, - les parents aussi a raison de  1 seul parent (sur  toute La Rivière !!) par commission, et qu’il proposerait à 1 parent  d’1 école par session, sur  10 écoles de la rivière,  donc pour 1 école 1 parent peut y participer toutes les 10 commissions soit plus de tous les trois ans !!! Un intérêt de participation  vraiment constructif !!!!
( Bien sûr nous recherchons des textes à ce sujet ! )
Et quand bien même la constitution des menus serait discutée en commission, la manière dont ces ingrédients sont cuisinés est encore une autre histoire !!

     4.3 *Nous demandons l’autorisation, en tant qu’association de passer de temps en temps à la cantine pour s’assurer de son fonctionnement (prise des repas, flux, qualité….). S’assurer, en somme et  en tant que parents, que tout se déroule bien, à la demande de plusieurs d’entre nous.
Leur réponse est que : d’habitude ils sont plutôt favorables à ce genre de demande, mais là pas trop ils doivent réfléchir !! Ils ont peur des retombées!!! Nous leur rappelons donc que le but étant de s’assurer que nos enfants mangent bien et non pour absolument faire des « vagues », et que dans le cas où cela ne se déroulerait pas bien cela leur permettrait également d’avoir un retour et de faire en sorte que ça aille mieux. Ils doivent réfléchir !
On peut payer la cantine mais on n’a pas le droit de savoir ce que mange nos enfants et dans quelle conditions !? Qu’y’a-t-il  à cacher ?
Un courrier de demande de visite inopinée au service de restauration de l’école a été remis à L'élu aux AS. Il n’y a plus qu’à espérer qu’ils répondent rapidement et favorablement. Sinon nous demanderons un appui des services du Rectorat.

5. MATERIEL PEDAGOGIQUE
    * Le directeur  insiste longuement sur la différence entre matériel pédagogique et fournitures scolaires. Que ce qui a été livré est la liste de la  fourniture scolaire (il n’en reste pas moins qu’il a été livré 280 € sur 1490 €), ce n’est pas le matériel scolaire (qui n’a pas été livré du tout).
La précision n’étant pas donc  forcément avantageuse. Puisque la fonction d’aide  à la pédagogie (fourniture et matériel confondus !) n’est pas là ! Dans l’école de la République chaque enfant doit être placé sur un pied d’Egalité et il semble que ce principe républicain n’est pas respecté sur cette école comparativement aux autres écoles de la commune ou sinon de l’île…
Qu’en est-il de la gratuité des écoles ? Quelles sont les égalités des chances ? Comment nos enfants peuvent-ils apprendre sans matériel pédagogique ??? Comment les enseignants peuvent-ils travailler dans de bonnes conditions ??
     Le directeur des affaires scolaires nous assure donc que les commandes ont bien été passées, et qu’elles sont en cours de livraison. N’étant plus de son ressort mais de celui des fournisseurs, il confirme néanmoins la réception avant la fin de l’année civile (2012 !).
     Nous évoquons le fait qu’en tant que citoyen, payant des impôts, et largement dans cette commune, nous sommes en droit de demander à ce que les écoles de nos enfants soient aux normes, agréables et avec du matériel !  A priori ce type de commentaire n’est pas recevable !!  Comme si cela était un débat politique !!  Bien sûr, le débat n’était pas du tout politique mais citoyen. On a le droit de savoir comment est dépensé notre argent !!!  C’est la moindre des choses peu importe ce que nous votons, si même nous votons ! Nos enfants doivent être dans des écoles sécurisées, avec du matériel et doivent manger correctement … c’est le moindre  de nos droits !!

6. VOLS et INFRACTIONS
     * Nous rappelons les 2 vol de l’école a 2 semaines d’intervalle.
Nous mentionnons le matériel volé: 4 enceintes, du matériel de rétroprojections, lecteurs CD…
Celui-ci sera remboursé par les assurances à raisons des factures fournis par le directeur de l'établissement et la vétusté du matériel.
     Nous nous inquiétons encore du matériel pédagogique. Celui attendu tarde à être livré et son budget est de plus en plus restreint, et de plus le matériel existant est volé !
Sans oublier la dégradation des lieux (portes  de salles abimées, grillage extérieur endommagé, toiture -étanchéité – dégradée, tags,….)
Nous demandons donc une solution à la surveillance urgente.
Le directeur des AS nous répond que d’autres écoles subissent le même sort. Qu’un gardien tourne sur plusieurs écoles…
Nous demandons un renforcement de cette surveillance, par des rondes de la police, un système d’alarme ou autre.
Cela semblait attirer leur attention, et une demande auprès de la police devrait être effectuée.


7. COMMISSION DE SECURITE
     *Nous abordons en dernier point la dernière commission de sécurité non considérée comme telle suite à l’absence du représentant de mairie.
Le rapport d’avis technique (commission de sécurité  au quorum non atteint) leur ai parvenu, et devrait parvenir à l’école sous peu.
L’élu demande le rapport rédigé, par E.Nollet, concernant cet avis. Il lui sera envoyé, de nouveau, par mail dans les prochains jours.
     Bien que ce ne soit pas du ressort de la mairie de fixer les commissions de sécurité, ils nous confirment  néanmoins que cela devrait être bientôt reporté.


Les points ayant été abordés, le temps imparti aussi, la séance est levée.
Nous attendons maintenant des retours sur l’ensemble de ce qui a été traité ce jour…

                     Secrétaires de séance :
E.NOLLET                                          L.BARET
Présidente de l’APEEAL.                    Trésorier de l’APEEAL.